Sencillio

Mode & Engagement

La mode, par définition, c’est la manière de se vêtir, conformément au goût d’une époque, d’une région, ou d’une culture. C’est un phénomène qui implique donc d’une part le goût individuel, puisque nous choisissons ce qui nous plaît ou non. D’autre part, cela implique le collectif, étant donné que c’est la société qui impose ses codes que la mode suit ensuite.

Etant dépendante de la société, elle est influencée par les phénomènes sociaux, et peut donc s’engager socialement et politiquement. Pourtant quand y pense, la mode, c’est plutôt quelque chose de léger, et sans réelle « importance » à contrario d’autres sujets. Mais les grandes marques qui font marcher l’industrie de la mode, véhiculent des valeurs qui se veulent en accord avec celles de leur clientèle. En fonction de ces valeurs, elles se doivent de réagir et de s’engager face à certains combats de la société. 

Avec les réseaux sociaux,  les grands acteurs du monde de la mode ont une visibilité non-négligeable auprès des nouvelles générations connectées. L’occasion pour eux de prendre la parole sur les réseaux afin de montrer leur engagement. 

A travers une série d’articles intitulée « Quand la mode s’engage », nous verrons comment les marques tentent d’exprimer leurs revendications politiques et sociales…

Les collections spéciales “Pride”

Ainsi, en ce début d’été, un mois important s’est achevé en ce qui concerne les revendications politiques et sociales. En effet, le mois de juin communément appelé le « mois des fiertés » ou Pride Month, est un mois de célébration et de commémoration pour la communauté LGBTQ+.

Un peu d’histoire 

Pourquoi le mois de Juin en particulier ? Pour le comprendre, un petit retour en arrière s’impose. Nous voilà fin juin 1969, à New-York. Une violente manifestation éclate à la suite d’un raid de police, au Stonewall Inn, un bar gay situé dans le Greenwich Village. C’est le début d’une longue série d’émeutes qui devriendront celèbres et que l’on appellera plus tard les émeutes de Stonewall. Elles sont considérées à l’heure actuelle comme le premier exemple de lutte des personnes LGBTQ+ contre un système persécutant les personnes homosexuelles. Ces événements représentent l’éclosion du militantisme LGBTQ+ aux Etats-Unis, et partout dans le monde. C’est la raison pour laquelle des marches des fiertés, sont régulièrement organisées partout dans le monde afin de commémorer ces événements et de donner une visibilité aux personnes LGBTQ+. 

Le rôle de la mode

Mais alors, que vient faire la mode dans tout ça ? Chaque année, au mois de juin, de nombreuses marques montrent leur soutien à la communauté LGBTQ+ par le biais de dons, de collections fondées sur le motif de l’arc-en-ciel, symbole de la communauté LGBTQ+, ou encore des campagnes prônant la diversité et l’égalité. Elles sont nombreuses… Ralph Lauren, Nike, Calvin Klein, Converse,  Versace, Diesel, Victoria Beckham, pour ne citer qu’elles. Toutes ces marques ont sorti une collection dédiée à la communauté LGBTQ+.

Un simple coup de pub ?

Même si la cause est louable, les détracteurs de ces actions pointent du doigt le fait que ces marques se servent de la communauté et de la cause seulement comme un “coup de pub”. C’est ce que l’on appelle le « Pinkwashing ». Pour autant, il semble que certaines d’entre elles s’engagent vraiment pour la communauté. C’est le cas de celles qui reversent une part ou l’intégralité des bénéfices générés par leurs collections à des associations soutenant la cause. Ralph Lauren, par exemple, qui possède un partenariat avec la Stonewall Fondation.  Cet article du Huffington Post nous explique comment distinguer le pinkwashing d’un réel engagement.

En tout cas, chez Sencillio, on aime les couleurs arc-en-ciel. (et on s’engage aussi, vous le découvrirez dans un prochain article !)