Logo de Sencillio une marque fort en épanouissement

C’est LE succès Netflix de ce début 2021. Produit par la créatrice de Grey’s Anatomy, Shonda Rimes, et adapté d’une série de romans, ce drama historique se déroule aux XIXe siècle. Les costumes d’époques sont donc de mise. Pourtant, une réelle inspiration mode semble émerger de cette série, preuve d’une véritable influence de ces dernières sur la mode.

Les séries que l’on regarde peuvent avoir une réelle influence sur nos comportements et nos décisions, notamment dans le monde de la mode. Qui n’a pas déjà cherché le vêtement porté par un.e acteur.ice dans sa série préférée ? Dans le cas de la Chronique des Bridgerton, le pouvoir d’influence des séries est encore plus évident étant donné que les vêtements sont d’une autre époque. 

Le site Stylight,  plateforme de recherche mondiale dédiée aux produits mode, beauté et décoration, analyse es tendances, les influences et les comportements d’achats en ligne des utilisateurs. Au début de l’année, la plateforme a publié un rapport concernant la Chronique des Bridgerton. On découvre ainsi que depuis le lancement de la série, plusieurs vêtements et accessoires ont bondi dans les moteurs de recherches des sites de vêtements. Stylight recense les pièces suivantes  

+150% d’augmentation des clics pour les robes empire depuis le lancement de la série

JONNA – Robe de cocktail, Zalando

+36% d’augmentation des clics pour les chaussures Mary Janes

Chaussures mary jane à semelles épaisses – Nasty Gal

+63% d’augmentation des clics pour les Robes Babydoll 

Missguided – Robe babydoll oversize en velours côtelé à volants sur les manches – Asos

+37% d’augmentation des clics pour les capes

Best Mountain – Manteau cape en laine – La Redoute

+42% d’augmentation des clics pour les Serre-têtes

Asos – Bandeau tressé

+148 d’augmentation des clics pour les fards à joues 

Sephora collection – Colorful fard à joue, blush

Autre pièce qui revient en force depuis quelques mois, retour d’autant plus galvanisé par l’esprit XIXe siècle de la série : le corset. Il ne semble plus seulement considéré comme un « sous-vêtement» puisqu’il est désormais fièrement exposé comme pièce maitresse d’une tenue.

Les tenues d’époque de la Chronique des Bridgerton ont largement séduit les abonnés Netflix, à tel point que la série a battu le record d’audience. Fin janvier, elle avait été visionnée par pas moins de 82 millions de comptes, un mois après sa sortie. 

Marion Riaux