Sencillio

Hermès, le luxe à la française par excellence. Comment cette entreprise familiale d’équipements pour chevaux est-elle devenue l’une des marques les plus luxueuses au monde ? C’est ce que nous allons découvrir dans cet épisode d’Histoire de Mode

Une histoire de famille

Crédit photo : wikipédia

Tout commence avec Thierry Hermès. Né en Allemagne, il part vivre en France en 1821, où apprend les rudiments du métier de sellier-harnarcheur. En 1837, il ouvre sa propre sellerie à Paris. 

A savoir : Jusque dans les années 1920, les  voitures tirées par les chevaux dominent tous les déplacements. Le cheval est ainsi le moyen principal à cette époque, l’équipement pour chevaux représentait donc un marché important.

Il se fait vite remarquer de part la qualité de son travail. L’une de ses marques de fabrique à l’époque (et encore aujourd’hui) est un point de couture appelé le point sellier : la couture est réalisée à la main, avec deux aiguilles fixées sur les extrémités d’un même fil. On fait ainsi passer alternativement un fil dessus et un fil dessous, et ce à chaque point. Ainsi les fils se croisent au centre de la couture. C’est là le point le plus solide. C’est ce que l’on nomme le point sellier. 

En 1867, il est récompensé par la médaille première classe lors de l’exposition universelle. Cet événement attire de nombreux clients et contribue à forger la notoriété de Thierry Hermes. 30 ans plus tard, son nom est devenu célèbre et il compte parmi ses clients rois et présidents du monde entier, dont le tsar Nicolas II.

De sellerie à maroquinerie

En 1880, le fils de Thierry Hermes, Emile-Charles, reprend la maison. Sous son impulsion, la boutique déménage au 24, rue du Faubourg Saint Honoré. Il est secondé par ses fils, Adolphe et Emile-Maurice qui reprennent à leur tour la maison dès 1902. Sous le nom d’Hermès Frères, la boutique se réinvente autour des bagages (malles) et articles de maroquinerie. Le « Sac haut à courroie » qui sortit en 1892 et permettait aux cavaliers de ranger leurs bottes et leurs selles (estampillées Hermès bien sûr) est un gros succès. Poussés par l’essor de l’automobile, les deux frères innovent dans tous les domaines. Ils sont ainsi les premiers à importer la fermeture éclair en France. Ils travaillent aussi sur l’export et Hermès devient rapidement la référence en matière de sacs, gants et ceintures. La maison créée des filiales dans les zones touristiques françaises et s’implante dès 1924 aux États-Unis. 

Développement et renommée mondiale

En 1978, Jean-Louis Dumas prend la tête de la maison. Il poursuit son développement en étendant le savoir-faire de la marque à d’autres secteurs comme le prêt-à-porter ou l’orfèvrerie. Il développe également le rayonnement international de l’entreprise. La maison Hermès connait alors une croissance sans précédent.

Aujourd’hui, Hermès est dirigée par Axel Dumas, le neveu de Jean-Louis Dumas. La maison propose désormais une multitude de produits: Cuir, Carrés, Cravates, Prêt-à-Porter Homme, Mode Femme, Parfums, Montres, Papeterie, Chaussures, Gants, Email, Art de Vivre, Arts de la Table et Bijouterie. Le groupe possède trois branches distinctes : Hermès Sellier, La Montre Hermès, Hermès Parfums.

Axel Dumas

Hermès reste l’une des maisons de mode les plus reconnues au monde. En 2020, malgré la pandémie, le groupe de luxe a limité la baisse de son chiffre d’affaires grâce à un rebond de ses ventes en Asie au second semestre et à une augmentation des ventes en ligne. Hermès a vu ses ventes s’établir à 6,38 milliards d’euros, en baisse de 7,2% mais supérieures aux attentes des analystes.